Expérience unique pour des élèves du Lycée Camel

ELISABETHA, MÉLANIE, VICTOR & LES AUTRES

AU LYCÉE…

Nous venons de vivre une expérience exceptionnelle et totalement inattendue dans la
longue histoire des mobilités européennes du lycée professionnel François Camel. Six
élèves de la formation ASSP (Accompagnement, Soins et Services à la Personne)
avaient été sélectionnés pour réaliser leur dernière PFMP (Période de Formation en
Milieu Professionnel) en Lituanie.
Le 24 février 2022 la Russie entrait en Ukraine et nous étions contraints de suspendre
la mobilité de nos élèves.

Le matin, ils allaient en cours au lycée Avempace avec les élèves de la formation
animation socioculturel de nos collègues Begoña, Laura et Lidia, l’après-midi en stage.
Elisabetha était accueillie par notre partenaire de l’association Gusantina, Mélanie et
Victor par la «Casa de Juventud San Pablo» de la Fondation Ozanam. Ils y ont découvert
comment l’animation socioculturelle se met en place et se développe en Espagne
auprès d’enfants et d’adolescents.
Et le soir, me direz-vous ? Eh bien, le soir ils retournaient à l’auberge. Et c’est là,
précisément là qu’ils ont croisé une autre mobilité, celle des ukrainiens fuyant les bombes
et le désespoir. L’auberge, devenue leur refuge est aussi devenue le lieu d’une nouvelle
aventure impulsée par nos élèves. Ils se sont impliqués, ils ont aidé, ils ont accueilli
les ukrainiens qui arrivaient. Enfin, ils ont organisé une journée d’activités pour
faire rêver les enfants et redonner du goût à la vie de ces réfugiés.

«La libertad, Sancho, es uno de los más preciosos dones que a los hombres dieron los cielos ; con ella no pueden igualarse los tesoros que encierra la tierra ni el mar encubre ; por la libertad asi como por la honra se puede y debe aventurar la vida, y, por el contrario el cautiverio es el mayor mal que puede venir a los hombres.»

Et voici en cadeau une citation envoyée
par nos élèves, tirée de Don Quijote de la Mancha, II, 58, Miguel de Cervantes.
“La liberté, Sancho, est l’un des cadeaux les plus précieux que les cieux ont offert à l’humanité ; les trésors cachés
de la terre et de la mer ne peuvent l’égaler ; pour la liberté, comme pour l’honneur, on peut et on doit risquer sa vie,
et, au contraire, la captivité est le plus grand mal qui puisse arriver aux hommes.”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »